L’objet des traitements de lutte anti-vectorielle est d’empêcher la transmission de pathogènes au sein de la population humaine. Aujourd’hui ce sont les Agences Régionales de Santé (ARS) qui se chargent de la surveillance épidémiologique et les Conseils départementaux qui doivent faire les enquêtes entomologiques et les traitements insecticides. ALTOPICTUS propose son assistance aux Conseils départementaux dans la réalisation de ces missions.

En cas de signalement par l’ARS de cas humain suspect ou confirmé de chikungunya, de dengue ou de zika, ALTOPICTUS réalise une enquête entomologique afin de mettre en évidence l’absence ou la présence du moustique tigre sur la zone fréquentée par ce cas humain. Si des moustiques tigres sont présents, un traitement insecticide est réalisé au moyen d’engins de pulvérisation véhiculés et portatifs. Enfin, une évaluation de l’efficacité du traitement par piégeage peut-être réalisée.